Le territoire du papillon


Résumé de l’éditeur: une femme qui pleure et qui remercie en mystère des séparations, une autre qui miroite ses frayeurs dans la douceur d’une chienne amie, le long voyage des sentiments qui relient les êtres, la plongée infinie dans l’épaisseur des flaques et des envoûtements nocturnes. Le papillon se pose là où l’œil l’y convie. Chaque geste est une offrande à l’inconnu. Des personnages hantés par un quotidien aux feuillages insolites, des « clins d’humanité » croisés, biaisés, qui se retrouvent au point ultime de la fraîcheur, des pierres joyeuses aux lèvres insolentes.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. mars 22, 2010 à 10:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :